Yves Picquet, du paysage à l’atelier

En Bretagne, à l’intérieur d’un atelier adossé à sa maison, le peintre Yves Picquet élabore méthodiquement une œuvre. À distance de « l’intention » comme du geste spontané, il guette le moment du processus de création où sa peinture semble se développer comme d’elle-même. Des séries s’enchaînent, très différentes et pourtant redevables les unes aux autres, de la première, Prison(s), en 1980, entamée dans l’esprit du mouvement Supports/Surfaces, aux grandes séries, Déclinaisons (1992-1994), Le Vent seul (1999-2003), Ar bili (2003-2011) ou aujourd’hui Plis/Replis. La peinture d’Yves Picquet n’a nulle dimension figurative. Pourtant le paysage pourrait être au cœur même de son travail.

Le spectateur trouvera les œuvres d’Yves Picquet dans les collections publiques, en particulier au Fonds régional d’Art contemporain de Bretagne et au musée des beaux-arts de Brest. Mais cette première monographie, fondée sur des entretiens avec l’artiste dans l’atelier, en présence des toiles, lui révélera son parcours et la genèse de ses « peintures à logique », examinées dans leur succession.

29,00 TTC

NICOL Françoise