ROLLIN, Les Chansons de Clément Marot, étude historique et bibliographique

monographie | format 18,5×23,8 cm | 384 pages | éditeur Société française de musicologie, distribué par Symétrie

24,00 TTC

Jean Rollin montre que Clément Marot était non seulement poète mais aussi chanteur, et « voudrait retrouver les accents de cette voix ; sans doute quelque voix chaude et vibrante, émouvante aussi d’un enfant du Midi ; que l’on désirerait entendre cette musique inséparable de la lettre, cette musique que le poète mettrait sous ses poèmes. »

Réunissant toutes les références des chansons (quelques-unes monodiques et la plupart polyphoniques), recensant leurs variantes poétiques et leur mise en musique, il tente de retrouver la trace de la mélodie que Marot aurait chantée.

Le livre vaut tant par la revue historique de la vie de Clément Marot que par la précision des sources bibliographiques collectées pour chaque texte.