PETIT POUCET

Un bûcheron et une bûcheronne avaient sept fils. Ils étaient fort pauvres. L’aîné n’ayant que dix ans, aucun de leurs enfants ne pouvait gagner de l’argent. Le plus jeune était très petit. A la naissance, il n’était guère plus gros qu’un pouce, ce qui fit qu’on l’appela le petit Poucet.

L’histoire du Petit Poucet n’a rien de mystérieux pour les plus grands : l’abandon dans la forêt par les parents, le chemin parsemés de petits cailloux blancs, le retour des sept frères, et de nouveau, l’abandon par les parents avec le petit Poucet qui sème cette fois-ci des miettes de pain qui seront mangées par les oiseaux, la confrontation avec l’Ogre qui dévorera ses filles par erreur et poursuivra petit Poucet et ses frères avec les bottes de sept lieues…

Comment amener du neuf dans ce conte traditionnel si connu ? Ce sera par le traitement graphique dû à un illustrateur iranien de grand talent, avec des couleurs vives et des formes géométriques inattendues jusque dans les moindres détails.

13,00 TTC

d’après Charles Perrault, ill. Hassan Amekan I album illustré, 32 p. I 25 x 29 cm I mots-clefs : conte, ruse, pauvreté, ogre