L’échantillonneur, machine ou instrument ?

Cet instrument de musique universel – né à la fin des années 1940 du détournement d’une machine aux fonctionnalités pourtant simples : le magnétophone à bande magnétique – est désormais partout ! Dans tous les genres musicaux allant des musiques savantes aux musiques électroniques populaires, dans toutes les musiques de film qu’elles soient symphoniques ou basées sur du sounddesign, dans les jeux vidéos, les ordinateurs, les téléphones portables, les répondeurs téléphoniques.

Une étude historique détaillée (chapitre I) présente tout d’abord l’évolution de cet appareil au fil des décennies. Si le concept reste toujours le même, sa technologie et son fonctionnement intrinsèques vont radicalement évoluer : échantillonneur à bande magnétique, électronique, analogique puis numérique, pour finir sous forme logicielle, donc virtuelle. Son apparence physique se modifie elle aussi au fil des progrès de la technologie.

L’analyse assez exhaustive des usages de l’échantillonneur (chapitre Il) nous entraîne dans de nombreux territoires musicaux : de Pierre Schaeffer à Steve Reich ou encore des Beatles aux mashups, en passant par le travail du bruit.

Cette multiplicité d’usages et de répertoires, de formes et de fonctionnalités (chapitre Ill) finissant par une dématérialisation – voire une dissolution – n’est pas sans poser de multiples problèmes organologiques (chapitre IV). Cet instrument fantôme, sans mécanique, où le geste instrumental n’est plus forcément en lien direct avec la production acoustique ne serait peut-être qu’une machine déguisée en instrument ou un concept d’instrument, sans matérialité ?

Un instrument de musique capable d’imiter – donc de remplacer – la totalité des instruments acoustiques existants, de transmuter le bruit en musique, d’être à la fois un outil de création sonore, de composition instrumentale, d’interprétation, capable d’être programmé ou reprogrammé, capable de se connecter au réseau Internet… est manifestement un concept inédit en musique, générateur de nouvelles pratiques musicales, de nouvelles esthétiques, d’innovations et de transgressions sociales, économiques et juridiques (chapitre V).

L’échantillonneur est au cœur de multiples bouleversements au sein de la musique et du monde musical. Cet ouvrage nous propose de les découvrir.

32,00 TTC

MERLIER Bertrand