Jean Langlais, mes souvenirs

Au soir de sa vie, Jean Langlais a voulu fixer ses souvenirs sur cassette et raconter les différents épisodes de son existence : son village natal, La Fontenelle, ses études à l’Institution Nationale des Jeunes Aveugles puis au Conservatoire de Paris, ses prestigieux professeurs, André Marchal, Marcel Dupré, Paul Dukas, Charles Tournemire, son amitié avec Olivier Messiaen, son parcours de compositeur, de pédagogue, et enfin son credo d’artiste.
Six heures d’enregistrements réalisés dans la solitude de son studio, ont été ramenées à un peu plus d’une heure, montées puis reproduites sur Cd, entrecoupées de quelques fragments musicaux. Ainsi se dessine le portrait sonore d’un homme d’exception, de condition modeste rendue plus difficile encore par une cécité précoce.
Arrivé au sommet d’une carrière musicale brillante, cet artiste exigeant se définissait avant tout comme un breton et un catholique, mais sa force de conviction n’était jamais dénuée d’humour ni de lucidité.

15,55 TTC

LANGLAIS Jean