Jacques Pourcher, peintre parmi les compositeurs

Parmi les peintres d’aujourd’hui dont le langage artistique relève de la recherche d’interconnexions entre le monde visuel et le monde musical, Jacques Pourcher (1950) fait figure d’artiste solitaire et hors du commun, en quête de réponses artistiques conduisant à autant de réflexions philosophiques et de méditations subjectives centrées sur des notions telles que l’espace-temps, la lumière, le chromatisme, le silence, les symboles géométriques… Si les sujets traités sont concrets et clairement identifiables, la perception des œuvres demande de notre part une concentration absolue. C’est la condition sine qua non pour pénétrer le climat d’un jeu fin et subtil situé aux frontières du perceptible et de l’imperceptible, et pour toucher par l’intuition un contenu qui, transcendant concepts et paroles, reste par nature non exprimable. Chez lui, la recherche méditative inspirée par la musique est organiquement liée à un goût raffiné dans le choix des matériaux qu’il utilise. Le parcours que nous proposons parmi quelques œuvres choisies de Jaques Pourcher nous permettra d’interroger les intersections entre la pensée musicale et la pensée visuelle. Nous tenterons, notamment, de cerner le fonctionnement des relations que ces pensées entretiennent aux frontières de l’inaudible et de l’invisible, du perceptible et de l’imperceptible, là où l’appréhension du contenu doit nécessairement faire appel à l’intuition plus qu’au raisonnement.

29,00 TTC

STRANSKA Lenka