HAINE, Ernest Van Dyck, un ténor à Bayreuth, suivi de la correspondance avec Cosima…

correspondance | format 15×21 cm | 273 pages | éditeur Symétrie

30,00 TTC

Le ténor belge Ernest Van Dyck (1861-1923) est l’un des interprètes wagnériens les plus renommés de son époque. Le 3 mai 1887, lors de la création parisienne de Lohengrin à l’Éden-Théâtre, il chante le rôle-titre et se fait remarquer par les émissaires de Cosima Wagner. Celle-ci auditionne le chanteur et l’engage pour le festival de Bayreuth de 1888.

Les relations entre Ernest Van Dyck et Cosima Wagner n’ont cessé d’évoluer de l’admiration la plus vive à la déception la plus cruelle.

La correspondance inédite entre Ernest Van Dyck et Cosima Wagner est rassemblée ici pour la première fois. Abondamment illustré de photographies d’époque, cet ouvrage ravira les wagnériens passionnés, mais aussi un large public qui découvrira les décors et costumes d’époque, ainsi que les artistes qui ont chanté avec Ernest Van Dyck.