GUÉRIMAND, JOUBERT, LE TOUZÉ, Le Quatuor à cordes, vers les séductions de l’extrême

livre | format 15×21 cm | 332 pages | éditeur Microsillon, distribué par Symétrie

29,00 TTC

Le quatuor à cordes est considéré comme un cadre privilégié de l’expression artistique. Dès sa naissance, le genre représente dans la vie d’un compositeur un passage initiatique obligé, un aboutissement artistique, l’antichambre d’œuvres de plus grande envergure ; ou souvent, un dépassement.
Aussi les musiciens ont-ils toujours été tentés de jouer avec les goûts dominants en création musicale. Ils en élargissent les frontières ou au contraire les circonscrivent, dans le cadre épuré offert par le matériau des quatre instruments à cordes.
Ce livre interroge l’extrême comme constante dans l’histoire du quatuor à cordes, grâce à des approches historiques, sociologiques, esthétiques ou analytiques, couvrant une large période, allant des compositeurs français de la Révolution aux quatuors avec électronique ou mise en scène théâtrale. Il retrace pour une part l’histoire d’un genre dont l’exploration est loin d’être achevée.