GHESQUIÈRE, La Troupe de Jacques Offenbach

monographie | format 17×24 cm | 470 pages | éditeur Symétrie

29,00 TTC

Offenbach savait parfaitement que du talent de ses interprètes dépendaient ses succès. Par un sens incomparable du théâtre, en engageant ses artistes, il décelait sans faille les qualités de chacun et les révélait. Sa collaboration temporaire ou durable avec eux, influa sur leur carrière, leur vie, voire leur célébrité. Celle d’Hortense Schneider brille encore dans la mémoire collective, mais laisse dans l’ombre bien d’autres chanteuses et chanteurs de premier ordre qu’en fonction de leurs théâtres, les productions réunissaient. Jalousant les couplets de l’un ou la réplique de l’autre, ils émaillaient les répétitions de disputes parfois virulentes. Mais lorsque l’adversité frappait – soit l’un d’entre eux, soit le pays même –, le cœur et la générosité de tous répondaient à l’unisson. Entre trac des premières et querelles de plateau, entre exigences théâtrales et fatigue des tournées, entre bruits de coulisses et traits d’esprit, entre chagrins intimes et rires obligés, toutes ces voix émouvantes ou burlesques, toutes ces personnalités cocasses ou étranges, tous ces artistes chevronnés aux noms oubliés méritaient un ultime rappel pour avoir contribué à servir avec ténacité, intelligence, sensibilité et passion ce style lyrique et bouffon si particulier, et à faire resplendir, grâce à leurs talents d’exception, les multiples facettes du génie musical d’Offenbach.
Publié avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Centre national du livre.