DUPARC, TOPAKIAN, Lettres à Jean Cras, « le fils de mon âme »

correspondance | format 17×24 cm | 192 pages | éditeur Symétrie

20,00 TTC

Au début de 1901, Henri Duparc prend sous son aile le jeune Jean Cras qui hésite encore entre la carrière militaire et le métier de musicien.

Duparc décèle ses dons, ses manques, comprend ce garçon et sait le dissuader d’abandonner la marine. Sans la musique, Cras eût été le même grand marin ; l’inverse n’est pas vrai : ses œuvres sont nourries de l’expérience du navigateur, de l’homme qui voit l’horizon sans cesse indéfini. Le devinant, le « maître bien-aimé » va se faire mentor, guidant les travaux de cet unique disciple, qu’il baptisera dans une de ses lettres « le fils de mon âme ».
En collaboration avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française.