DOUCHE, Musiques de scène sous la IIIe République

histoire | format 15×21 cm | 280 pages | éditeur Microsillon, distribué par Symétrie

27,00 TTC

À la fin du XIXe siècle, sous l’influence de Richard Wagner, de nombreux artistes français aspirent à créer des œuvres d’art total et explorer de nouvelles voies. Un foisonnement de musiques de scène apparaît alors sous la IIIe République, associant des noms aussi célèbres que Darius Milhaud et Paul Claudel, Jacques Rouché et Ida Rubinstein, Arthur Honegger et Jean Cocteau ou Jean Giraudoux.
L’ancêtre de la musique de film semble pourtant délaissé aujourd’hui, et peu d’études lui sont consacrées. Cet ouvrage témoigne de la richesse et de la multiplicité de ce genre entre la fosse et la scène, entre la musique et le verbe. Il propose également d’importantes ressources documentaires, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives à la musicologie.