BOUTELDJA, Un patient nommé Wagner

livre | format 17×24 cm | 328 pages | éditeur Symétrie

40,00 TTC

Un patient nommé Wagner est la première chronique médicale complète de la vie du compositeur, fondée sur un grand nombre de sources inédites en français. Loin du rapport médical et de son inévitable jargon, l’ouvrage propose un récit de la vie de l’artiste à la lumière de ses maux. La notion de « santé » envisage ici l’homme dans sa globalité physique et psychique, ainsi que dans son quotidien. L’anecdote est mise au service du portait vivant d’un « patient » qui n’hésitait pas à dire de lui-même avec humour : « L’auteur de Lohengrin et Tristan est difficile à soigner ».

Cet ouvrage constitue une mine d’informations sur la relation d’un créateur à son corps, les pratiques, traitements et discours de l’époque relativement aux aspects physiques, physiologiques, prépsychanalytiques, et plus précisément sur les rapports à la médecine et au corps du génie – toujours sacralisé – auquel nous semblons aujourd’hui encore refuser contingence et quotidienneté.