André Almuro, du sensationnisme au dual-art

André Almuró a toujours lié son parcours artistique avec sa vie. Cet ouvrage présente l’ensemble des activités auxquelles il se consacrait et témoigne de la richesse de sa pensée. Son parcours artistique et intellectuel, passant par la littérature, la création radiophonique, la composition musicale, les actions corporelles et le cinéma, fait apparaître la permanence d’une relation étroite entre esthétique et existence charnelle. Cette relation, qui a donné naissance au concept de « Dual Art », s’esquissait déjà dans sa jeunesse avec la création du Sensationnisme dont l’enjeu était la réalisation d’une alliance entre soi et un autre dans l’amour et la création. Dans ces conditions, il n’a jamais été question pour André Almuró de faire des Œuvres, l’ensemble de ses créations n’étant que l’expression visible d’une recherche permanente du plaisir auquel il consacrait sa vie. Chaque expérience nouvelle témoignait d’une énergie qu’il possédait et qui se manifestait par un enthousiasme qui rend tout possible. Chacune de ces réalisations était la conséquence de son imagination poétique ou de son questionnement philosophique et, si démarche il y avait, elle était celle d’un hédoniste.

Philippe Jubard, compositeur et réalisateur, a connu André Almuró en 1977 à l’université Paris 1 où ce dernier dispensait son enseignement. Il a pris une part active à son parcours de création depuis cette époque jusqu’à la disparition du compositeur en 2009.

Les films qui accompagnent ce livre ont été élaborés avec André Almuró et réalisés dans le cadre des activités de la faculté d’arts plastiques de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne où Philippe Jubard travaille en qualité de chercheur associé.
Livre avec DVD inclus https://youtu.be/XKrYNIoRQ0Q

35,00 TTC

JUBARD Philippe