ADELSON, LETZTER, Écrire l’opéra au féminin. Compositrices et librettistes sous la Révolution…

musicolgie | format 17×24 cm | 320 pages | éditeur Symétrie

32,00 TTC

À l’époque de la Révolution française, aucun lieu n’est aussi public, aussi exposé aux intrigues politiques et aux querelles esthétiques que l’opéra. Dans un tel environnement, les compositrices et librettistes d’opéra sont perçues comme une menace et comme rebelles à leur condition. Néanmoins, cette époque leur permet d’accéder en nombre aux scènes d’opéra, leurs œuvres étant parmi les plus jouées à Paris.
Cet ouvrage s’intéresse aux phénomènes qui ont rendu possible la floraison d’opéras dus à des femmes. La première partie se concentre sur les femmes qui ont réussi à faire représenter leurs opéras sur scène. La deuxième partie est une étude détaillée du cas d’Isabelle de Charrière, auteur qui fut témoin du succès de ses collègues féminines et qui a partagé leur ambition, mais n’a pas réussi à surmonter les obstacles qui se sont dressés sur son parcours malgré son talent et ses efforts. L’ouvrage s’achève sur un épilogue qui analyse la situation des créatrices dans la culture et la société révolutionnaire.
Publié avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.